Accueil

A propos du Covid-19 / règles d’hygiène

Qu'est-ce que le nouveau coronavirus ?

Les coronavirus sont une famille de virus susceptibles d’être à l’origine d’un large éventail de maladies. Chez l’Homme, ils provoquent des infections respiratoires, allant d’un rhume banal (certains virus saisonniers sont des coronavirus) à une infection pulmonaire sévère, responsable de détresse respiratoire aiguë, comme par exemple le SRAS en 2003 ou le MERS-CoV essentiellement en Arabie Saoudite.

Le virus identifié en janvier 2020 en Chine est un nouveau coronavirus, nommé SARS-CoV-2. La maladie provoquée par ce coronavirus a été nommée COVID-19 par l’Organisation mondiale de la Santé – OMS. Depuis le 11 mars 2020, l’OMS qualifie la situation mondiale du COVID-19 de pandémie ; c’est-à-dire que l’épidémie est désormais mondiale.

Comment se propage le nouveau coronavirus SARS-CoV-2 ?

Le virus se propage de la même façon que la grippe.

La transmission est interhumaine et se fait essentiellement par voie aériennemais nécessite un contact proche (<1m) et prolongé (> 15 min) ; La toux et les éternuements facilitent la propagation.

Un autre vecteur de transmission du virus est le contact des mains non lavées souillées par des gouttelettes contaminées, lorsque les mains sales sont amenées au visage au niveau des muqueuses (bouche, nez, yeux).

C’est pourquoi les gestes barrières (bonne hygiène des mains, utilisation de mouchoirs jetables, …) et les mesures de distanciation sociale sont indispensables pour se protéger de la maladie.

 

Le virus SARS-CoV-2 circule-t-il dans l’air ?

Non, il ne peut pas vivre dans l’air tout seul. Le coronavirus responsable du COVID-19 se transmet par les gouttelettes, qui sont les sécrétions respiratoires qu’on émet quand on tousse, qu’on éternue ou qu’on parle.

Le virus est transporté par les gouttelettes, il ne circule pas dans l’air tout seul, mais peut atteindre une personne à proximité (<1 mètre) ou se fixer sur une surface souillée par les gouttelettes, comme les mains ou les mouchoirs. C’est pour cela qu’il est important de respecter les gestes barrières et les mesures de distanciation sociale.

Combien de temps le coronavirus peut-il survivre sur surface ?

Dans des conditions propices à sa survie, le virus pourrait survivre, sous forme de traces, plusieurs jours sur une surface.

Toutefois, ce n’est pas parce qu’un peu de virus survit que cela est suffisant pour contaminer une personne qui toucherait cette surface. En effet, au bout de quelques heures, la grande majorité du virus meurt et n’est probablement plus contagieux.

Pour rappel, la grande transmissibilité du coronavirus COVID-19 n’est pas liée à sa survie sur les surfaces, mais à sa transmission quand on tousse, qu’on éternue, qu’on discute ou par les gouttelettes expulsées et transmises par les mains. C’est pour cela qu’il est important de respecter les gestes barrières et les mesures de distanciation sociale.

Quels sont les symptômes de la maladie COVID-19 ?

Les signes cliniques de la maladie sont de la fièvre, de la toux et des myalgies ou une asthénie associés. L’évolution de la maladie peut être marquée par une aggravation des signes respiratoires (apparition d’une dyspnée, SDRA) après un délai médian de 8 jours.

Il peut y avoir aussi une perte totale de l’odorat d’apparition brutale (réversible) associée plus ou moins à une perte du goût notamment chez les patients jeunes, des signes spécifiques aux personnes âgées précurseurs des signes cliniques décrits plus haut et devant alerter : diarrhées, vomissements, changements brutal de l’état de santé par rapport à l’état habituel (confusions, chutes …), un fébricule avec variations de température d’un moment à l’autre avec oscillations entre hyper et hypothermie, une instabilité hémodynamique et une lymphopénie.

Quels sont les gestes barrière pour se protéger et protéger les autres ?

Les gestes barrières sont :

  • Respecter la distanciation sociale : c’est-à-dire respecter scrupuleusement le confinement et, pour les actes indispensables, toujours être à plus d’un mètre d’une autre personne.
  • Se laver très régulièrement les mains
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
  • Utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter
  • Saluer sans se serrer la main, interdire les embrassades

J’ai des symptômes : que faire ?

Je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région et ne me rends pas directement au cabinet, au laboratoire ou aux urgences. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation. Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires j’appelle le SAMU- Centre 15.

Affiche : Coronavirus : que faire face aux premiers signes ? Téléchargement (107.4 ko)

Affiche : Quel comportement adopter ? Téléchargement (116.3 ko)

Affiche : Coronavirus : que faire si la maladie s’aggrave ? Téléchargement (103.3 ko)

J’ai le coronavirus COVID-19 : que faire ?

Je reste strictement à domicile. Selon ma situation, je m’auto-surveille, ou mon médecin met en place un protocole de surveillance. Je me fais prescrire un arrêt de travail par mon médecin.

J’applique les recommandations sanitaires d’isolement à domicile, pour me protéger moi et mes proches. Je suis les recommandations d’élimination des déchets contaminés ou susceptibles d’être contaminés.

Je ne pratique pas l’auto-médication. Le seul traitement recommandé pour diminuer la fièvre en cas de COVID-19 est le paracétamol. Je n’en prends pas plus de 1g par prises (espacées d’au moins 4h), et pas plus de 3g au total par jour.

Si j’ai des doutes sur mes traitements habituels et le COVID-19, je contacte mon médecin.

Si j’ai un rendez-vous médical indispensable je porte un masque chirurgical pour m’y rendre.

Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires : j’appelle le SAMU- Centre 15.

Mon isolement strict sera levé quand mon médecin confirmera ma guérison.

Affiche : Que dois-je faire si je suis atteint par le coronavirus-COVID-19 (…) Téléchargement (97.1 ko)

Une personne asymptomatique peut-elle transmettre la maladie ?

Oui c’est possible car il a été décrit des contaminations dans des clusters familiaux en l’absence de signes cliniques.

La période de contagiosité n’est pas encore bien définie et il n’est pas exclu qu’une personne puisse être contagieuse dans les 24h  précédant les symptômes.

Toutefois, une personne asymptomatique (porteur sain) sera moins contagieuse qu’une personne qui présente des symptômes puisqu’elle ne tousse pas et n’éternue pas.

Comment porter un masque chirurgical ?

Comment porter un appareil de protection respiratoire FFP ?

À découvrir également

A propos du Covid-19 / règles d'hygiène

Notes diffusées

Organisation de la polyclinique Saint-Laurent

Ressources humaines

VACCINATION